News details

Juil 9, 2019

Lallemand Oenologie intervient lors de la conférence technique organisée par WineGB

WineGB, l’association nationale de la filière vitivinicole pour l’Angleterre et le Pays de Galle (www.winegb.co.uk) a organisé le 24 juin dernier une conférence technique à Denbies Winery. Lallemand Oenology, partenaire de l’association, a été invité à intervenir lors de cet évènement. Nathalie Sieczkowski, Responsable Recherche et Développement, et Sigrid Gersten-Schibbye, Chef de marché UK et Scandinavie, sont intervenues à cette occasion.

128 oenologues, maîtres de chai, propriétaires de domaines viticoles et étudiants, pour la plupart issus de Grande Bretagne ont assisté à la conférence. 20 d’entre eux, cependant, provenaient du Canada, et notamment des régions de la Colombie Britannique, de l’Ontario et de la Nouvelle-Ecosse. Les deux intervenantes de Lallemand Oenology ont présenté aux participants comment les levures non-Saccharomyces et les bactéries oenologiques peuvent être utilisées comme outils biologiques pour préserver et améliorer la fraîcheur et les arômes du vin. Les participants ont également découvert comment les levures actives permettent de sécuriser les macérations préfermentaires à froid pour protéger les vins contre l’oxydation et dans quelle mesure les levures inactivées spécifiques permettent de conserver la qualité du vin lors de l’élevage en barrique et le transport à l’international.

L’industrie du vin du Royaume-Uni est en plein essor. Aujourd’hui, ce ne sont pas moins de 500 vignobles commerciaux et 165 caves qui opèrent sur le territoire. L’année dernière, l’industrie viticole a connu sa plus grande récolte de tous les temps – équivalant à 15.6 millions de livres sterling et représentant une surprenante augmentation du volume de 130% en comparaison avec la récolte 2017. Les ventes de vins anglais et gallois ont doublé, tout comme les exportations. Les vins anglais et gallois sont aujourd’hui exportés dans 40 pays et les ventes se portent particulièrement bien aux Etats-Unis et dans les pays scandinaves, qui représentent à eux seuls 65% des exports.

La surface viticole a augmenté de 160% les 10 dernières années et s’étend aujourd’hui sur 2835 hectares. L’année dernière, 1,6 millions de ceps ont été planté et 2 millions supplémentaires sont attendus cette année. 65% des caves anglaises produisent du vin pétillant et 31% des vins tranquilles.  A son rythme actuel de croissance, le Royaume Uni pourrait produire 40 millions de bouteilles par an en 2040.

Lallemand Oenologie intervient lors de la conférence technique organisée par WineGB