Notre histoire

Lallemand a été fondée à Montréal à la fin du XIXe siècle par un jeune immigrant d’Alsace, Fred dit « Lallemand ». L’usine de la rue Préfontaine, à Montréal, construite en 1915, a commencé à produire de la levure en 1923. Roland Chagnon racheta l’entreprise en 1952 et la famille Chagnon en est toujours propriétaire.

Les activités de fabrication de levures de boulangerie se sont étendues au-delà du Canada à partir des années 70, avec l’exportation vers les États-Unis, puis le rachat d’usine de levures américaines, American Yeast (1989) et Gist Brocades (1995) et leurs marchés qui s’étendent aussi au Mexique. Une usine de production de mélanges secs au Mexique (1997) et une nouvelle usine à Memphis (2003) furent ensuite construites. À partir de 1993 Lallemand s’implante en Europe et en Afrique par le biais d’opérations de rachat, de consolidation et d’expansion d’usines de levures en Estonie, en Autriche, en Allemagne, en Lituanie, en Slovaquie, en Pologne, en Afrique du Sud, en Finlande, au Danemark, au Portugal et au Royaume-Uni.

Les activités de fabrication de levures dites de spécialités commencent également dans les années 70 avec la production de levures destinées à la distillerie, puis à l’œnologie. Au début des années 80, Lallemand ouvre un établissement européen à Toulouse, qui sera suivi par plusieurs autres ailleurs en Europe, aux États-Unis, en Amérique latine, en Afrique du Sud, en Australie et en Asie. Depuis l’an 2000, le développement de marchés et de nouveaux produits destinés à la production de bière et d’éthanol s’est accentué, donnant lieu notamment aux acquisitions du Siebel Institute à Chicago et d’AB Vickers à Burton-Upon-Trent, et à la création de la nouvelle Ethanol Technology Business Unit avec son Alcohol School renommé.

En 1985 commence la commercialisation de bactéries oenologiques, suivi, en 1988, du rachat d’une usine de bactéries à Aurillac, en France, puis de l’acquisition de l’usine de Laporte Biochem à Milwaukee et, une dizaine d’années après, celle de l’Institut Rosell à Montréal. Parallèlement d’importantes activités de R & D sont entreprises en appui à la production et la commercialisation de bactéries (destinées aux secteurs de l’alimentation humaine et animale, et de la pharmaceutique). Lallemand est également présente dans le secteur des produits destinés aux soins des plantes, avec la co-entreprise conclue avec ITHEC, en France, l’acquisition de l’installation de Verdera en 2007, l’acquisition de l’unité d’affaires des inoculants de BrettYoung en 2014, et Bioforest en 2015.

Toutes les acquisitions de Lallemand sont accompagnées par la mise en oeuvre de programmes d’innovation continue et de modernisation des usines ou, selon le cas, de redéfinition de leurs activités prioritaires.

Aujourd’hui, Lallemand est présent sur les cinq continents et dans 40 pays par le biais de son vaste réseau d’usines, de centres de distribution et de bureaux de ventes.

Be Sociable, Share!